Facebook met un terme à une expérimentation favorisant les fake news

Lu sur le web  par  Pauline PORRO  •  Publié le  02.03.2018  •  Mis à jour le 02.03.2018
Après six mois de test, Facebook met un terme à une expérimentation menée dans six pays consistant à scinder les fils d'actualité de ses utilisateurs en deux. Lancée sans prévenir le public ni les médias, ce test avait engendré un effondrement du trafic en provenance du réseau social vers les sites d'informations. En effet, le fil principal était uniquement composé des posts des amis, les contenus sponsorisés et ceux des éditeurs de presse étant eux relégués sur un fil secondaire nommé Explore. L'expérimentation a aussi eu pour conséquence de favoriser l'essor des fake news. Facebook dément vouloir généraliser ce test à l'ensemble de ses utilisateurs, mais les changements à venir dans son News Feed semble inspirés d'une même logique, où contenus publiés par les proches sont favorisés au détriment de ceux proposés par les médias.

Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction