Après la musique, Shazam interagit avec les écrans

Article  par  Erwan LE GAL  •  Publié le 04.10.2012  •  Mis à jour le 09.10.2012
[ACTUALITÉ] Après la reconnaissance musicale, Shazam permettra désormais de « tagger » sa TV pour accéder à des contenus enrichis et interactifs, accessibles via les « second écrans », smartphones et tablettes. 
Aux États-Unis, la finale du Super Bowl, retransmise en direct sur NBC, constitue à la fois l’événement sportif de l’année et, pour les annonceurs, l’un des plus importants enjeux publicitaires. Les plus grandes marques rivalisent de créativité pour séduire les quelques 100 millions d’Américains qui sont présents devant leur télévision à la mi-temps. Cette année, plusieurs annonceurs avaient conclu un accord avec la société Shazam Entertainment pour offrir aux téléspectateurs des contenus enrichis et interactifs, accessibles via les « second écrans », smartphones et tablettes.
 
 
À l’origine, Shazam est une application de reconnaissance musicale qui permet d’utiliser son smartphone pour tagger une musique et découvrir immédiatement le titre et l’artiste du morceau écouté.
 
Cette année, près de la moitié des publicités diffusées pendant la mi-temps de la finale du Super Bowl étaient frappées du logo bleu de Shazam. Ce « call-to-action » incitait les téléspectateurs à lancer l’application qui, après avoir identifié le son de la publicité, leur proposait des offres spéciales, la possibilité de participer à un jeu-concours, de voter, d’acheter de la musique ou de partager leurs commentaires sur Facebook et Twitter. Ils pouvaient par exemple obtenir une carte de réduction de Teleflora, une vidéo gratuite de Pepsi-Cola ou une carte cadeau de Best Buy
 
Pour Shazam, qui a énormément investi dans cette innovation, l’avenir réside dans l’interaction entre la télévision et le second écran. Comme l’écrivait en avril 2012 le blog spécialisé dans le digital ReadWriteWeb, avec près de 200 millions d’utilisateurs et plus de 6 millions de « tags » par jour, le chiffre d’affaires de Shazam est aujourd’hui essentiellement constitué par la publicité diffusée sur l’application de reconnaissance musicale. Mais dans les deux prochaines années la télévision devrait fournir la majorité de ses revenus. Selon des statistiques communiquées par la société, le taux d’engagement avec Shazam pendant un programme TV serait même déjà supérieur à celui de Facebook et de Twitter.

Grâce à ce nouveau service, ce ne sont pas seulement les publicités, mais tous les contenus télévisuels qui peuvent être enrichis. Obtenir des informations sur le casting d’un film, écouter sa bande originale, commenter une émission, accéder aux statistiques d’un événement sportif… Les possibilités d’interaction sont illimitées.
 
Déjà disponible aux États-Unis, le service devrait normalement arriver courant octobre 2012 en Allemagne, en Espagne, en Italie au Royaume-Uni et en France, où plus de 12 millions de personnes ont déjà téléchargé l’application. TF1 Publicité et MBrand3, société filiale de Mobile Network Group, ont ainsi conclu un partenariat portant sur la commercialisation des dispositifs « Shazam for TV » et « Shazam for Radio » en France.
 
Le 30 septembre dernier, dans une opération montée avec Shazam, SFR a fait plonger les téléspectateurs dans un concert live. Après la diffusion d'un de ses spots publicitaires mettant en scène Mai Lan, les téléspectateurs pouvaient suivre le concert live de l'artiste en « taggant » la publicité.
 
Le marché de la télévision connectée et sociale, en particulier le phénomène du second écran, est en plein boom, parallèlement à l’explosion du taux d’équipement en smartphones et en tablettes. 88 % des possesseurs de smartphones aux États-Unis utilisent leurs mobiles en regardant la TV selon Nielsen, et la tendance devrait continuer à se renforcer.

-- 
Crédit photo :
Image principale : paz.ca - flickr
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction